1. Accueil
  2. Chaires
  3. Chaire Sécurité globale

La chaire de recherche sur la sécurité globale

logo chaire SGPartenaires fondateurs : UTT-Ecole Nationale Supérieure de Police-Université Jean-Moulin LYON3
Mécènes : en cours de prospection / contractualisation
Inauguration : 22 mars 2019

Self-Terrorisme, ultra violence, cyberattaques… À l’aune de ces défis sociétaux, la Chaire Sécurité globale dresse une passerelle stratégique entre le monde de la Recherche et celui de l’entreprise, en articulation avec un acteur institutionnel majeur : la police nationale. Reposant sur le principe du mécénat et encouragé fiscalement par le crédit impôt recherche, ce modèle de partenariat constitue un point de jonction entre chercheurs, industriels et policiers pour répondre par l’anticipation aux menaces qui pèsent sur les populations et les structures.

L’insécurité est devenue l’une des préoccupations majeures de nos sociétés démocratiques et urbanisées. Devant le changement d’échelle et de nature dans la violence terroriste, priorité est donnée à la protection des citoyens dans leurs espaces de vie, de circulation, de travail, de rassemblement culturel et de communication virtuelle. Cela n’écarte pas pour autant du champ d’action la criminalité et la délinquance résiduelles. Dans ce contexte, le citoyen attend de sa police une protection à toute épreuve que la fin d’un État-providence ne saurait lui garantir. Comment dès lors envisager le partage des missions sans rompre le pacte social ? L’apparition d’acteurs non-étatiques dans le paysage de la sécurité fait apparaître un nouvel État-stratège, autant ordonnateur et coordonnateur qu’acteur. Quel périmètre se redessine-t-il alors autour du policier moderne ? Selon quels modes d’action-relation ? Avec quels outils managériaux et technologiques ? En cohérence avec la promotion gouvernementale du « faire face ensemble », le combat ne se gagnera que dans l’anticipation et l’action collective. Diffusion d’une culture de sécurité partagée Identification par tous et pour tous des signaux faibles, chaîne d’information, d’analyse et de traitement de la menace, il s’agit de tisser un lien nouveau entre la police et la population, dans un espace de Droit et de justice. En capitalisation sur les savoirs et méthodes enseignés à l’ENSP, à l’UTT et à l’université Lyon III, la Chaire Sécurité globale propose un programme ambitieux de recherche à partir d’une dynamique de recherche-action à l’interface des sciences humaines et sociales et des autres grands champs scientifiques.